Accueil Les victoires remportées
Index de l'article
Les victoires remportées
Victoires à Béziers
Victoires obtenues en France
Interdiction par le Pape
Courses chevaleresques
Interdictions en Espagne
Le caparaçon
Autres reculs
Toutes les pages

Autres reculs

Jusqu'au 19ème siècle, quand un taureau était jugé " manso "( trop pacifique), on lui plantait dans le dos des banderilles de feu destinées à rendre l'animal fou furieux.
Ou bien encore on lâchait contre lui une meute de dogues. Assailli de toutes parts, le bovin était contraint de se défendre, donc d'accepter un combat.
Il finissait déchiqueté par les crocs des chiens.
A la même époque, quand un matador ne parvenait pas à tuer son taureau, on coupait les jarrets de l'animal à coups de " media luna ", espèce de faux munie d'un long manche. Ainsi paralysée, la victime pouvait être massacrée aisément et sans risque.
C'est sous la pression de l'opinion publique que toutes ces atrocités tombèrent en désuétude l'une après l'autre.