NOVILLADA DE L'ETMB: LA PRÉSIDENTE DU COLBAC AGRESSÉE DANS LES GRADINS

Dimanche 19 mai, alors que j’assistais pacifiquement à la novillada organisée par l’École taurine de Béziers, un homme a foncé sur moi, a arraché mon appareil photo et a volé la carte mémoire. Il a hurlé que je n’avais pas le droit de prendre des photos. Pour quelle raison ? Je ne brandissais ni slogan ni banderole et ne portais aucun signe vestimentaire affichant mon appartenance à une association anti corrida. J’avais payé ma place normalement et je prenais des photos comme tout le monde. Cette détermination farouche à m’empêcher de photographier aurait pu être l’acte isolé d’un taurin très susceptible. Mais non. Suite à l’incident - je salue au passage la réactivité des policiers qui ont intercepté le voleur et sauvé mes photos - Didier Bresson, président de l’école taurine, m’a interdit de photographier le reste de la novillada ! Devant mon refus d’obtempérer à pareille injustice, il m’a expulsée des arènes.


Pourquoi une telle méfiance et cet empressement à m’éloigner sans aucune raison objective ? En quoi mes photos étaient-elles dérangeantes ? Le milieu taurin biterrois aurait-il du mal à assumer la réalité des arènes vides de public et l’ignominie du spectacle : des taurillons de moins de trois ans tués à l’épée et au poignard par des « gamins » ?  

Les aficionados font ici un bel aveu de faiblesse : ne sachant plus comment justifier les sévices cruels infligés à l’animal, ils ont voulu m’empêcher de les montrer. Quel cran de la part de ceux qui prétendent avoir le « courage » comme valeur suprême ! Et quelle cocasse leçon de « tolérance » de la part des mêmes qui  accusent les anti corridas d’être des « liberticides » !


Deux plaintes ont été déposées. Et je reviendrai dans les arènes de Béziers car je suis libre de photographier la souffrance d’un taureau et l’insensibilité de ses bourreaux.  

 

Sophie Maffre-Baugé

 


 

GALA TAURIN

LA RÉALITÉ DU GALA TAURIN DE BÉZIERS

Opposée aux corridas par principe, j’ai voulu voir de mes yeux ce spectacle si controversé. J’ai vu des taurillons malingres hésiter à sortir du toril puis s’élancer, de façon irrégulière, manifestement affolés; des taureaux plus imposants courir avec fougue mais souvent, ils trébuchaient, désorientés par le jeu des capes.

Et puis la torture, la barbarie...

Lire la suite...
 

BÉZIERS VILLE TAURINE ?


La Grande saison taurine 2019 s’est ouverte à Béziers dimanche 24 mars 2019 avec un « grand gala taurin » organisé par le grand  club taurin Paul Ricard biterrois.
Curieux de connaître le grand nombre des spectateurs, je me suis posté vers 15 h près de la grande entrée des arènes et j’ai attendu que s’ouvre la porte d’entrée du public.

Par mesure de sécurité contre les attentats terroristes chaque spectateur était fouillé et palpé avant de franchir la porte. Les amateurs de tauromachie ne pouvaient entrer que un par un, ce qui facilitait le comptage...

Lire la suite...
 

VOICI QUE REVIENT LA SAISON DES SACRIFICES

Avec le printemps 2019 voici revenu le temps des sacrifices. Il existe en effet une secte dont les membres se réunissent en cercle autour d’une fosse pour y commettre des sacrifices d’animaux, torturés jusqu’à ce que mort s’ensuive.

Ces supplices très ritualisés sont parfois accompagnés par un sacrifice humain.

 

 

 

 

Lire la suite...
 

Compte rendu des actions COLBAC, 11 août 2018

En août 2018 la mairie et les clubs taurins de Béziers ont commémoré le cinquantième anniversaire de la feria de Béziers.
Le COLBAC a apporté sa contribution à cet événement par une journée entière d’action samedi 11 août.

Lire la suite...
 

Exposition anticorrida à Béziers

La Fédération des Luttes Anti Corrida, FLAC, organise au Palais des Congrès de Béziers une exposition anticorrida itinérante, “L’autre réalité de la corrida…”.

Les 26 et 27 octobre 2018 de 10 h à 20 h.



Contacts:

Exposition anticorrida itinérante

06 23 94 84 83

 

COURAGE ? VOUS AVEZ DIT COURAGE ?

arène biterroise vide

Que la tauromachie en général et la corrida en particulier soient à l’agonie, aucun observateur lucide et honnête ne peut le nier. Pourquoi cette débâcle non seulement en France mais aussi en Espagne ? Y a-t-il pour la corrida une voie de salut ? Quel avenir pour les ferias ? Combien de temps encore gouvernement, parlementaires et élus locaux pourront-ils continuer à soutenir un spectacle de plus en plus condamné par les citoyens et par les aficionados eux-mêmes, nombreux à déserter les arènes ?

 

Voilà quelques-unes des questions qui se posent, incontournables, à la veille de la feria de Béziers qui souffle, en 2018, sa cinquantième bougie.

 

Lire la suite...
 

Béziers, manifestation ANTI CORRIDA le 11 août 2018

La Mairie et les clubs taurins fêteront cette année le cinquantième anniversaire de la feria de Béziers. Elle se déroulera  du 11 au 15 août 2018.

Les opposants à la tauromachie marqueront eux aussi ce cinquantenaire par une journée d’action diversifiée le samedi 11 août, premier jour de la feria.

Lire la suite...
 

alès, manifestation anti-corrida

Alès, manifestation anticorrida 2018

MANIFESTATION A ALES (Gard)

Samedi 12 mai 2018

Le CRAC organise samedi 12 mai à Alès, capitale des Cévennes, une manifestation dont l’objectif sera double :

1- Mettre fin aux corridas à Alès

2- Rendre hommage à Jacques DARY ( fondateur du CRAC) et à Jean-Pierre Garrigues (qu’il est inutile de présenter) tous deux décédés récemment.

Les organisateurs promettent des surprises au cours de la manifestation.

Rassemblement à 13 h à Alès square Alban Bernat

A 14 h départ du défilé qui parcourra la ville.

Le COLBAC invite ses adhérents et sympathisants à participer nombreux à cette manifestation .

 

LA CORRIDA FRAPPÉE A LA CAISSE

les arènes se vident !

A Béziers comme dans la plupart des villes taurines la tauromachie pourrait bien mourir de ses difficultés financières.

Lire la suite...
 

CONFÉRENCE: LES FRAUDES EN CORRIDA

 

CONFÉRENCE EXPLORER  LE  « MUNDILLO »

LES FRAUDES EN CORRIDA

Samedi 16 décembre 2017 à 11h00
Maison de la Vie Associative 34500 Béziers


Les fraudes en corrida
- Maladies graves rendant les taureaux invalides
- Suralimentation au moyen de granulés industriels qui rendent les animaux obèses, donc impressionnants par leur masse mais inaptes  au combat
- L’afeitado ou mutilation des cornes
- Les drogues qui modifient le comportement des taureaux
- Les coups de barrière pendant la corrida
- Comment un picador peut rendre un taureau invalide dès le début de la corrida
- Etc

Lire la suite...
 


Page 1 sur 13