Accueil Historique

Abolition de la Corrida à Béziers

En avril 1993, des journées européennes anti-corrida eurent lieu à Béziers. Non sans mal :
Sous la pression du milieu taurin, la Mairie retira aux congressistes la salle municipale qu'elle leur avait accordée, et demanda même au préfet et au ministre de l'Intérieur, d'interdire ce congrès parfaitement légal et pacifique, dont le programme ne comportait aucune manifestation sur la voie publique.
Les militants de Béziers organisateurs de ces journées, au lieu de se disperser après l'événement, décidèrent de se constituer en association permanente.

Ainsi naquit, en août 1993, le COLBAC,

COmité de Liaison Biterrois pour l'Abolition de la Corrida.

Abolition de la Corrida à Béziers


Notre association recrute ses adhérents à Béziers et dans les communes environnantes mais coopère avec toutes les associations anti-corrida françaises et étrangères qui le souhaitent.

Le COLBAC rassemble sans exclusive, dans la région biterroise, tous ceux qui veulent s'opposer aux corridas.

Pour pouvoir regrouper toutes ces personnes, il observe une stricte neutralité à l'égard de tous les partis et de toutes les églises.

Le COLBAC utilise contre la tauromachie les angles d'attaque les plus divers . Ses actions sont très variées, depuis le recours aux tribunaux jusqu'à des manifestations pendant les corridas.

Tout en diversifiant et en renouvelant sans cesse ses formes d'action, le COLBAC se maintient strictement dans le cadre de la légalité et de la non-violence.

L'originalité du COLBAC, outre son caractère local, est que notre association ne se borne pas à une condamnation de la souffrance infligée par l'homme à l'animal. Nous menons inlassablement enquêtes et recherches pour connaître en profondeur ce milieu très particulier qu'est le milieu taurin.

Il faut en effet bien connaître l'adversaire:

Anti corrida béziers matador

- pour percer ses secrets,
- pour réfuter tous ses arguments,
- pour exploiter ses contradictions internes,
- pour révéler ses infractions à la Justice et à l'opinion publique,
- pour disloquer le réseau de complicités et de hautes protections dont il s'est entouré.

Rien n'est plus efficace que l'action locale menée par des groupes locaux. Cependant les actions locales doivent parfois se prolonger par des actions nationales en direction des chaînes de télévision, du gouvernement, etc. C'est pourquoi le COLBAC a contribué à la création de la FLAC. Fédération des Luttes pour l'Abolition des Corridas.