Accueil

FERIA de béziers 2015: actions contre la corrida

Envoyer Imprimer PDF

dans les arènes de Béziers, un militant anti corrida est tabassé par les aficionados.

Le programme tauromachique de la feria devait commencer par une tienta le 13 août à 11 h. Mais au dernier moment la tienta a été retirée du programme. Officiellement à cause du temps pluvieux.

 

Intermittente, la pluie n’a pas empêché, au jardin de la Plantade, notre pique-nique et le débat qui a suivi sur l’élevage des taureaux dits « de combat ».

Vers 17 h, banderoles déployées, nous avons occupé près des arènes un carrefour par lequel passent la plupart des spectateurs se rendant à la corrida. En passant devant nous la plupart détournaient le regard ou baissaient les yeux. Visiblement pas sûrs d’avoir bonne conscience.

Le lendemain ce sont des manifestants de la FLAC qui se sont placés avec leurs banderoles avenue Saint-Saëns sur le parcours des aficionados se rendant aux arènes.

Dimanche 16 août, juste avant que commence la dernière corrida de la feria, une poignée de militants ont sauté depuis les gradins sur le sable de la piste pour exiger l’abolition des corridas. Après avoir été malmenés, brutalisés et parfois blessés, ils ont été arrêtés, emmenés et mis en examen par la police. Ces manifestants avaient payé leur place et avaient donc le droit d’être dans l’arène. En sautant sur la piste pour revendiquer l’abolition des corridas, ils ne violaient aucune loi. Pourtant ce sont eux que la police a arrêtés et non les agresseurs qui les ont passés à tabac.

La complicité des pouvoirs publics avec le milieu taurin se vérifie une fois de plus.

Mise à jour le Samedi, 22 Août 2015 16:19