Accueil

Ministre Douillet : le misogyne olympique se pique des tapettes !

David douillet, nouveau ministre mâle des sports, fait la Une. Et pas qu'en bien.
(Voir l'article dans le journal Midi Libre : )

« Tous les hommes sont misogynes. Sauf les tapettes ! » etc...

David douillet, misogyne patenté, que les tapettes défrisentIl ne faudrait pas que ce nouveau ministre de la République, soit également aficionado.

Ah ben si, justement. Il en est.

Comme on le voit sur cette photo prise à Dax (40), Douillet est un aficionado de cette bonne société taurine, hypermacho et sexuée. Il exhausse ici l'envie de tuer grâce à une poignée de sang très conquérante. Vas-y, copain, crève le bien ce taureau !

Un ministre scotchant donc, mais à double face:
Adulé d'un côté de la médaille, mais idéologiquement déplorable si on explore son côté sombre. Il a bien fait d'écrire un livre le champion.

Mens sana in corpore sano.

Sans homo inside svp ( David Douillet )


"L'âme du conquérant" (NDR, livre de ce ministre sportivement titré, chez Robert Laffont) est sur le podium des médias. Les extraits de ce livre, les plus ignobles et délictueux, sont publiés, dont son analyse sportive de la première place à tenir pour les femmes au foyer. On y trouvera donc ses pensées d'un autre temps et des expressions olympiques, comme La ligne d'arrivée de la mère, ou le record féminin de la ménagère. Il faut lire David Douillet ! N'est-il pas le modèle que les aficionados n'ont pas manqué de servir sur leurs plateaux ?

A tauromachie ringarde, ministre tout aussi médiocre intellectuellement.

Maintenant on voit mieux l'esprit dans lequel se complait le personnage. C'est officiel. On peut toutefois déjà regretter que devenu ministre des sports, l'esprit moche de cet homme soit transmis aux enfants. De plus, quel sera le sort réservé aux enfants qui, grâce à une éducation réfléchie, respecteront les femmes et qu'adviendra-t'il de ceux qui ne seront pas assez virils sur le terrain de sport ? La question est justement posée officiellement.

Le ministre misogyne est hélas particulièrement trop présent dans les médias, alors qu'une grande femme méritait au moins un souvenir pour avoir montré que pour une femme, se battre est naturel, pour avoir montré à l'instar du ministre, que l'âme d'une femme peut être conquérante dans l'absolu de sa passion artistique. Théâtrale et tragique.

Denise Gence nous a quittés. septembre 2011

Denise Gence nous a quittés, sans bruit, elle qui faisait vibrer les théâtres. En 1990 un Molière la récompensait pour son interprétation dans « Avant la retraite ». Un Molière reçu au grand dam du ministre qui n'aurait vu en elle qu'un ventre fécond, prêt à se rebondir devant l'âtre de la cheminée où cuit le ragoût pour son homme parti copiner dans les coulisses des arènes...

Adieu Denise Gence. A votre insu, pardon, vous êtes citée ici pour l'exemple, celui qui s'inscrit dans un siècle. Si l'actu du misogyne (celui que les tapettes défrisent), télescope votre souvenir, l'Art, lui, ne vous oubliera jamais. Vous avez tant joué pour lui, et pour nous. Si puissamment. Madame...

 

Lire la biographie de Denise Gence (Comédie-Française)

_________________________________________________

_________________________________________________

L'article du journal Midi Libre 27/09/2011

(Voir l'article dans le journal Midi Libre : )

"Tous les hommes sont misogynes. Sauf les tapettes !" : Douillet rattrapé par ses écrits.

L'homophobie et la misogynie caractérisaient-ils le nouveau ministre des sports ? Nommé ce lundi à la place de Chantal Jouanno, élue sénatrice, David Douillet est rattrapé par son passé. En effet, dans son premier ouvrage, "L'âme d'un conquérant", publié en 1998, l'ex-judoka de 42 ans y fait des déclarations surprenantes : "On dit que je suis misogyne. Mais tous les hommes le sont. Sauf les tapettes !"
Dans ce livre, David Douillet y expose sa vision de la place de la femme dans la société, une vue de l'esprit particulièrement rétrograde : "J'ai une authentique admiration pour les femmes qui vouent leur vie aux leurs. C'est la mère qui a dans ses gènes, dans son instinct, cette faculté originelle d'élever les enfants. (…) Pour moi, une femme qui se bat au judo ou dans une autre discipline, ce n'est pas quelque chose de naturel, de valorisant. Pour l'équilibre des enfants, je pense que la femme est mieux au foyer." Autant de déclarations qui devraient faire des remous au ministère de la Jeunesse et des Sports.
La comité gay s'émeut
A la révélation de ces écrits, le comité Idaho, organisateur de la Journée mondiale contre l'homophobie, s'inquiète de la politique que mènera David Douillet à l'égard des "tapettes" dans le sport. "Jusqu'alors, le ministère des Sports avait montré l'exemple en matière de lutte contre les discriminations. Le 17 mai 2009, à l'occasion de la Journée mondiale contre l'homophobie et la transphobie, Rama Yade avait lancé un grand plan contre l'homophobie", rappelle-t-il dans un communiqué. "Ce plan avait été plus ou moins poursuivi" par Chantal Jouanno, qui avait repris le poste et a démissionné lundi après son élection au Sénat, mais "cela va-t-il durer?", se demande le comité. "Le comité Idaho demande à rencontrer d'urgence le nouveau ministre pour discuter avec lui de tous ces dossiers". Il met d'ailleurs l'ex-mascotte des "pièces jaunes", ceinture noire de judo, au défi de devenir également "ceinture noire de lutte contre les discriminations".

Supplément à l'article, voici un Sondage du 27 septembre 2011
Avez-vous une bonne opinion de Douillet ?

Oui 19.3 %
Non 74 %
Sans opinion 6.7 %

Nombre de votants: 3800

Lien vers le livre de David Douillet - Robert Laffont