Accueil

La culture française torche le mur des arènes

Frédéric Mitterrand, ministre de la culture, inscrit la corrida au patrimoine culturel français

"Je n'y suis pour rien. Un chef ne peut pas tout contrôler. Je ne suis que ministre, pas responsable de ce que décident mes services. Voyez avec le Parlement ! "(sic Frédéric Mitterrand)

C'est ainsi, en guise de non-recevoir, que le ministre de la culture se défend de l'inscription de la corrida espagnole au patrimoine culturel français.  Donc, ce n'est pas nouveau, les français sont tous pris pour des imbéciles, heureux, gérés par des ministres hautement bienveillants et compétents.

Pour mieux entendre ce ministre, le CRAC Europe pour la protection de l'enfance publie sur son site les déclarations de Frédéric Mitterrand, interpellé par les membres du collectif Non à la Honte française.