Accueil

CAFÉ CITOYEN: LA FERIA AU BANC DES ACCUSÉS

La féria de Béziers, une affiche qui tue.

CINQ MORTS EN 2009

Raymond Couderc, sénateur maire: La feria c'est un CA de 150 millions d'euros !

La préfecture et Claude Baland, préfet de l'Hérault: Pendant la féria les gens ne boivent pas et ne conduisent pas! Ils dorment sur place ! Sinon, à part ça, vous ai-je déjà parlé de mes magnifiques larmes versées lors des corridas ?

 

AU  CAFÉ  CITOYEN  DE  BÉZIERS
LA  FERIA  AU  BANC  DES  ACCUSÉS
Mercredi  1er  juin à  18 h 30

Il existe à Béziers un café citoyen qui se réunit le premier mercredi de chaque mois à 18 h 30. Exceptionnellement la session du 1er juin aura lieu non pas sur la péniche habituelle mais au café Le plaisance (canal du Midi quai du port neuf)

Le débat sur la feria sera introduit et animé par Robert Clavijo président du COLBAC.

Feria et corrida paraissent indissociables puisqu’aucune des deux ne se fait sans l’autre. Quelle est la nature du lien qui les unit ?
L’abus d’alcool, lui aussi inséparable des ferias, a des conséquences désastreuses : dérapage des comportements, saletés, tapage nocturne insupportable, agressions, vandalisme, violences diverses, accidents de la circulation. Pourquoi l’abus d’alcool, réprimé en temps normal, est-il toléré et même encouragé dans le cadre des ferias ?
Pendant toute la durée des ferias des centaines de commerces choisissent de fermer boutique et des milliers de Biterrois fuient Béziers. Pourquoi ?
La Mairie assure que la feria est un atout, un ballon d’oxygène, une bénédiction pour l’économie biterroise. Mais alors pourquoi une seule feria par an ? Quel est le bilan économique réel de cette fête ?
Venez écouter, réfléchir et débattre. Venez frotter votre cerveau contre d’autres cerveaux. C’est du frottement que naît l’étincelle de la lumière.